Peace piece - Bill Evans
00:00 / 00:00

© 2023 by Maple Park Family Practice. Proudly created with Wix.com

Votre douleur ne se résume pas à une simple image

December 27, 2017

Il est très courant qu'un médecin suite à une plainte de votre part décide de faire réaliser des examens d'imagerie médicale type Rayon X, scanner, Imagerie par Résonance Magnétique pour affiner son diagnostic et/ou exclure des pathologies graves. Et bien souvent bien que les résultats puissent faire penser à un lien de cause à effet entre ces derniers et votre douleur, et bien sachez que ce n'est pas forcément vrai, et c'est même rarement le cas pour de nombreuses affections qui sont couramment rencontrés en consultation comme en témoigne plusieurs études résumées sur ce dessin.

 

 Mais alors me direz vous, comment se fait-il que j'ai mal ? quels sont les mécanismes de la douleur ?

 

Premièrement les examens d'imagerie actuels sont pour la plupart statiques et ne sont donc pas représentatif du fonctionnement dynamique de votre système ni de l'histoire de l'installation de cette pathologie. La région symptomatique peut donc être le résultat d'une compensation,  prenons l'exemple d'un genoux qui est devenu douloureux, peut être avez vous compensé une entorse de cheville du coté opposé ? Ou bien cette épaule droite douloureuse depuis des mois peut être  le résultat de tension relative à un engorgement hépatique suites aux fêtes de fin d'année qui va impacter l'activité diaphragme et votre posture et générer des douleurs référées ... Donc retenez qu'un symptôme est très souvent la partie visible de l'iceberg.

 

Deuxièmement, la douleur est un signal qui est transmis et décodé par notre système nerveux central, notre cerveau, qui peut être modulé (potentialisé ou inhibé) par de nombreux facteurs individuels ( seuil de la douleur, fatigue, mauvaise hygiène alimentaire) et environnementaux ( stress au travail, météo, ... ). Mais aussi retenez que certains l'expression de nos symptômes sont aussi directement influencés par nos croyances et nos conditionnement comme le démontre de nombreux travaux récents sur l'effet nocébo. J'écrirai prochainement un billet à ce sujet .

 

Donc oubliez pas qu'avant une intervention lourde ou la prise de traitements ayant des effets secondaires non négligeables, n'hésitez pas à consulter pour avoir différents points de vue sur la situation. Faite un petit break, essayé de vous déposer, de prendre un peu de recule vis à vis de cette problématique et observez quelles sont vos croyances et celles de votre entourage, la douleur et la maladie sont aussi de très bonnes opportunités de pleine conscience. Et sachez que ce n'est qu'après avoir pris VOTRE décision de traitements ou de soins que ces derniers auront le plus d'effets positifs sur votre système, car ils combinent à la fois leurs pouvoirs actifs et l'effet placebo consécutif d'une part à votre volonté de guérir, d'autre part à l'empowerment, c'est à dire la capacité d'analyser sa situation et de s'approprier les effets d'un traitement.

 

Encore une fois tout est une histoire de regard, de conscience de soi, et de connaissance des mécanismes qui sont en jeux ...

 

J'espère sincèrement que ce petit billet servira à vous orienter

 

Jérôme Senty D.O.

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Posts

Ouvrir d'autres portes ...

November 1, 2019

1/8
Please reload

Recent Posts

September 5, 2018

September 17, 2017

Please reload

Search By Tags